Accès à vos comptes
Imprimer la page
Accueil > Dirigeants d'associations > Création d’associations 2006/2007
dossier
Dirigeants d'associations

Novembre 2007 - Création d’associations en 2006/2007 : le syndrome optique

Chronique mensuelle - Par Noël RAIMON
Avocat associé, Directeur du Pôle activités non marchandes du cabinet FIDAL

Plus de 70.000 associations ont vu le jour en France, entre septembre 2006 et août 2007, soit 3% de plus que la période correspondante 2005/2006 (1) : record battu !

Au-delà de la sempiternelle célébration de la vitalité du mouvement associatif, on doit pourtant s’autoriser sans trop tarder à poser une question basique : s’agit-il d’une tendance salutaire ou d’un dynamisme numérique flatteur ?

On sait en effet depuis déjà belle lurette que le taux réel de création ne peut être en la matière appréhendé correctement, en raison de la méconnaissance statistique, non seulement des dissolutions d’associations mais plus encore peut-être du taux d’inactivité de nombre d’entre elles.

Si aujourd’hui l’économie sociale (2) représente 210.000 employeurs et 2.630.000 salariés, il est par ailleurs utile de préciser que la part des associations et fondations proprement dite dans ces chiffres représente 163.000 employeurs pour 1.500.000 salariés, ce qui n’est au demeurant pas négligeable.

Bien sûr, la variable emploi légitimerait à elle seule la vitalité des deux tiers du secteur non marchand, même si la majorité des employeurs sont de petites associations (3) ne représentant guère plus de 6% des salariés.

Alors, d’où vient le malaise, parfois exprimé par quelques observateurs d’autant plus audacieux qu’ils semblent très isolés ?

La réponse, pour simpliste qu’elle puisse apparaître, ne peut d’emblée être écartée sans faire l’objet d’une analyse plus fine qui pour l’heure n’est pas disponible : nombre de ces associations ne seraient pas financièrement autonomes, dépendant largement des redistributions et transferts opérés par les collectivités publiques mais aussi privées, mettant par là même en lumière la fragilité de leur pérennité.

(1) Chiffre tiré de la dernière livraison du très sérieux Centre d’Etude et de Recherche sur la Philanthropie (la France associative en mouvement - octobre 2007)
(2) Associations + coopératives + mutuelles
(3) Associations employant de 1 à 2 salariés

Recherche
S'abonner
Devenir Client