Aller au menu principal Aller au contenu

La fraude au changement de coordonnées bancaires

Le principe

Prétexter un changement de coordonnées bancaires pour diverses raisons : délocalisation, problème de compte, etc. afin d’ordonner au client d’effectuer un virement à l’étranger.

L’escroc, via un e-mail en provenance d’un fournisseur ou à caractère officiel, prétend un changement de coordonnées bancaires pour ordonner un virement frauduleux. Le fraudeur peut notamment joindre dans son mail une facture à l’appui de sa demande et dont le nouveau RIB figure dessus.

Ce mode opératoire peut toucher les associations locataires de société de gestion immobilière : escroquerie au bail locatif (cf. scénario type). Il peut aussi s’agir de fausses factures, escroquerie connue sous le nom « F.O.V.I à la nigériane » (cf. scénario type).

Adopter les bons réflexes

Comment déceler la fraude ?

Tout changement de coordonnées bancaires est en principe annoncé en amont du règlement.
  • •     Restez vigilant aux signes d’incohérence, fautes d’orthographe (bien qu’elles ne soient pas systématiques !) ou erreur de syntaxe...
  •  
  • •     Lisez attentivement les adresses électroniques (expéditeur et celles communiquées dans le corps du mail) qui ont souvent proches à une lettre près des véritables adresses de sociétés, autorités...
  •  
  • •     Ecoutez votre intuition : si une demande vous paraît suspecte, c’est probablement qu’elle l’est !
En cas de doute, contactez votre interlocuteur habituel Société Générale.

Les bons réflexes pour limiter les risques de fraude

  • •     Prenez le temps d’effectuer des vérifications auprès de vos partenaires commerciaux afin de vous assurer que la demande est légitime et que le numéro de compte fournis est exact.
  •  
  • •     Pour les associations ayant à traiter avec des sociétés de gestion locatives, vérifiez auprès de vos interlocuteurs la certitude de l’information.
  •  
  • •     Sensibilisez vos collaborateurs, surtout les services comptables et financiers.
  •  
  • •     Sécurisez au maximum votre boîte de réception des e-mails : le piratage est très fréquent.
  •  
  • •     Méfiez-vous de tout ordre de virement inhabituel (montant important, virement vers un compte inconnu ou un pays avec lequel l’association n’a aucune activité).